Certification Qualité

FormaCert dispose d’une expertise reconnue pour trois standards éducatifs spécifiques :

QSC 2.0 (La norme QSC pour Quality School Certificate a été créée en 2007 a évolué en 2016 et appartient à Swiss Learning)
QSC est le premier système référentiel suisse de qualité pour la certification des institutions scolaires d’enseignement général et professionnel.
Ce certificat est destiné à toutes les écoles d’enseignement général et professionnel qui souhaitent entrer dans une démarche de qualité et d’autoévaluation.
Le référentiel, en tant qu’outil, a pour objectif de garantir un haut niveau de qualité pour les écoles auditées. 

+ d’info

————————–

eduQua 2012 (La norme eduQua a été créée en 2001 et appartient à la Fédération suisse pour la formation continue (FSEA)
eduQua a été créé en 2000, sur mandat du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), de la Conférence des Offices suisses alémaniques de la formation professionnelle (DBK) et de la Fédération Suisse pour la formation continue (FSEA) ; depuis son introduction, le secrétariat eduQua est rattaché à la FSEA.
eduQua est le plus connu et le plus répandu des labels qualité conçus et développés spécifiquement pour les prestataires de formations continues en Suisse. Le marché de la formation continue confirme ainsi la valeur d’eduQua, désormais ancrée comme une valeur sûre dans le paysage helvétique de la formation continue.

En se certifiant, les prestataires de formation continue s’engagent à maintenir élevée, évaluer et développer la qualité de leurs offres.
Le label eduQua rend cet engagement visible.
 
————————–
 
ISO 21001:2018
 

L’ISO 21001:2018 spécifie des exigences relatives à un système de management pour les organismes d’éducation/formation (SMOE)

L’organisme :

a) doit démontrer son aptitude à favoriser l’acquisition et le développement de compétences par le biais de l’éducation, de la formation, de l’apprentissage ou de la recherche;

b) vise à accroître la satisfaction des apprenants, des autres bénéficiaires et du personnel par l’application efficace de son SMOE, y compris les processus pour l’amélioration du système et l’assurance de la conformité aux exigences des apprenants et des autres bénéficiaires.

Toutes les exigences du présent document sont génériques et prévues pour s’appliquer à tout organisme qui utilise un programme d’études pour favoriser le développement de compétences par le biais de l’éducation, de la formation, de l’apprentissage ou de la recherche, quels que soient son type, sa taille ou les méthodes de prestation.

L’ISO 21001:2018 peut s’appliquer à des organismes d’éducation/formation au sein d’organismes de plus grande taille dont l’activité principale n’est pas l’éducation, tels que des services de formation professionnelle.

 
 
————————–
 
 

IN-Qualis:2018 (Insertion Suisse est porteuse du certificat de qualité IN-Qualis, ancienne norme AOMAS entièrement révisée entre 2017 et 2018).

Celui-ci atteste de la qualité – et de son développement continu – des mesures d’insertion proposées au travers d’une activité professionnelle.

La norme IN-Qualis:2018 est un système de management de la qualité qui a été créé spécialement pour l’assurance et le développement de la qualité dans le domaine des prestations d’insertion.

Les organismes d’insertion socioprofessionnelle soutiennent et accompagnent les personnes présentant des besoins spécifiques dans les mesures visant à rétablir, améliorer ou maintenir leur employabilité, afin qu’elles puissent accéder au marché du travail ou à une place de formation (formation professionnelle initiale).

Cette norme présente dans une structure modulaire des éléments permettant aux organismes d’insertion socioprofessionnelle de mettre en place et de gérer un système de management de la qualité.

Les prestations d’insertion socioprofessionnelle, sous forme collective ou individuelle, peuvent notamment concerner les domaines suivants, dans lesquels la norme qualité peut s’appliquer : assurance chômage, assurance invalidité et accidents, aide sociale et offices cantonaux de l’immigration.

Les prestations peuvent prendre différentes formes : prestations avec des possibilités internes de travail (par ex. ateliers, entreprises internes, programmes collectifs), prestations avec possibilités de travail dans des entreprises externes (économie privée, associations sans but lucratif, administration publique), conseil individuel (job-coaching) et formations.

+ d’info

————————–
 
ISO 9001:2015
 

La dernière version de l’ISO 9001 a été publiée en septembre 2015 et permet désormais de prendre en compte les enjeux internes et externes d’un organisme et les risques associés.

Les évolutions pour la version 2015 par rapport à la version 2008 sont majeures afin de pouvoir proposer un référentiel adapté au contexte économique actuel.

Les sujets suivants ont été ajoutés ou remaniés en profondeur par rapport à la version précédente :

  • Contexte et parties intéressées : un organisme doit définir les enjeux externes et internes pouvant avoir des conséquences sur la conformité du produit et la satisfaction du client. Les besoins et attentes des parties intéressées doivent être également pris en compte.
  • Une notion d’autorité et de responsabilité a été induite au niveau des processus (cf. §4.4.1 v2015) pour renforcer le pilotage déconcentré de chaque processus
  • L’approche par les risques.
  • Les termes “manuel qualité”, “plan qualité”, “procédures documentées”, “enregistrements” et “documents” sont remplacés par le terme générique “Information documentée”. Les informations documentées sont définies dans la norme, elles doivent être maîtrisées et conservées afin de prouver le bon fonctionnement des processus. Cependant, le niveau de détail dépend des besoins de l’organisme.
  • Amélioration continue : exigences de mesure et enregistrement de la performance à tous les niveaux utiles ainsi que d’engagement d’actions de progrès efficaces.

La structure de la norme ISO 9001 version 2015 a été mise en cohérence avec les autres normes ISO. Les rapprochements entre les multi-certifications seront facilités. Il y a maintenant 10 paragraphes :

  1. Domaine d’application
  2. Références normatives
  3. Termes et définitions
  4. Contexte de l’organisme
  5. Leadership
  6. Planification
  7. Support
  8. Réalisation des activités opérationnelles
  9. Évaluation de la performance
  10. Amélioration